High-tech

Clavier mécanique personnalisé : guide facile pour en construire un

Photo of author

Publié par Désirée M

Publié le

Construire un clavier mécanique peut sembler intimidant ou coûteux. Et si nous vous disions que ce n’est pas forcément le cas ? Avec un bon kit de clavier et des instructions claires, cela peut être à la fois facile et abordable. Dans cet article, nous en apprendrons plus sur le sujet.

La coque extérieure du clavier

Elle se passe d’explications et abrite les éléments internes de la carte. Il s’agit parfois d’une seule pièce, parfois de plusieurs. Il s’agit d’une décision importante. La coque déterminera l’aspect de votre clavier et certaines des options qu’il contient.

Carte de circuit imprimé du clavier

Vient ensuite le PCB. Il s’agit du cerveau du clavier. C’est là que vous placerez vos interrupteurs et vos stabilisateurs. Il existe des modèles à souder ou à échanger à chaud.

Plaque du clavier mécanique

Ensuite, il y a la plaque. C’est important ! La plaque permet de monter vos interrupteurs sur le PCB. Elle permet au boîtier de l’interrupteur de se bloquer en place. Ainsi, cela l’aide à verrouiller sa position. Puis, l’interrupteur peut être soudé ou inséré dans le circuit imprimé pour un remplacement à chaud.

Stabilisateurs de clavier

Les stabilisateurs viennent ensuite. Ils stabilisent l’oscillation des grosses touches comme la touche majuscule, la touche entrée et la barre d’espacement.

Commutateurs

Il vous faut ensuite choisir vos commutateurs. Il y a une grande gamme de nos jours.

Capuchons de touches

Vous pouvez laisser libre cours à votre créativité avec ces capuchons. Ils peuvent être trouvés sur plusieurs sites web et peuvent être divisés en plusieurs éléments. Profile, keycap sets, et artisan keycaps. Si vous avez utilisé des claviers de jeu de grandes marques, vous êtes probablement habitué aux capuchons OEM.

Comment construire un clavier mécanique ?

Lorsqu’il s’agit d’installer les interrupteurs mécaniques et les touches, il est essentiel d’être patient et de faire les choses avec soin.

Commencez par placer les interrupteurs mécaniques sur les prises du clavier barebone. Veillez à ce que les pieds soient alignés avec les prises. Prenez votre temps. Pressez soigneusement chaque interrupteur sur la carte, en vous assurant qu’ils sont bien en place. Ensuite, installez les capuchons de touches en pressant délicatement chacun d’entre eux sur le commutateur correspondant.

Si vous devez retirer des commutateurs ou des capuchons de touches, utilisez les outils de retrait fournis avec le clavier. Ces outils permettent d’éviter tout dommage accidentel pendant le processus de retrait. Si vous achetez des composants internes tels qu’une plaque de commutation, apprenez à démonter votre clavier avec précaution.

Conclusion : le clavier mécanique

Construire son premier clavier mécanique personnalisé est un processus assez impressionnant. Si vous avez du mal à démarrer, vous devez vous assurer d’avoir tous les outils et pièces nécessaires à portée de main. Vous pouvez acquérir des compétences vraiment intéressantes, comme la soudure, tout en déterminant vos préférences idéales.

Si vous vous débrouillez bien, vous vous retrouverez avec un clavier mécanique personnalisé super cool !

Lisez aussi cet article.

Aucune étiquette pour cette publication.

Laisser un commentaire