Hardware

Comment Intel a rattrapé les ventes de cartes graphiques d’AMD : mauvais calculs

Photo of author

Publié par Dylan Lafarge

Publié le

Ouais, ils ne l’ont pas fait. Le groupe d’analystes, Jon Peddie Research, a compté à tort plus de 60 000 GPU de centres de données coûteux lors de ses calculs.

Un rapport des analystes renommés de l’industrie Jon Peddie Research (JPR) la semaine dernière a indiqué qu’Intel avait inexplicablement réussi à atteindre la parité avec les ventes de dGPU d’AMD, après s’être lancé à peine dans le jeu des cartes graphiques. Le vieux Pedster a maintenant avoué qu’il s’était trompé dans les calculs lors du comptage des jetons.

Intel n’a en fait pas vendu le même nombre de cartes graphiques qu’AMD au cours des trois derniers mois de 2022. JPR avait compté à tort plus de 60 000 GPU de centres de données de Ponte Vecchio qui allaient dans le supercalculateur Aurora du Laboratoire national d’Argonne. Et c’est un peu de silicium graphique coûteux, qui a fini par fausser sérieusement les chiffres avec lesquels les analystes jouaient.

JPR utilisait le prix de vente moyen des GPU discrets d’Intel pour mesurer ses expéditions de cartes graphiques, et les chiffres dont il disposait incluaient toutes les puces du centre de données de l’entreprise.

Il a depuis remodelé les données et publié un graphique modifié détaillant la répartition révisée des livraisons de dGPU entre Intel, AMD et Nvidia.

« Nous avons remodelé les expéditions de dGPU d’Intel au quatrième trimestre en soustrayant les plus de 60 000 dGPU ASP Ponte Vecchio », déclare Jon Peddie lui-même. « Nous n’avons jamais compté les GPU de calcul GPU AMD ou Intel dans nos rapports trimestriels et nous avons été pris par surprise par Intel. Nous ne pensons pas qu’Intel avait l’intention d’induire délibérément l’industrie en erreur et n’est tout simplement pas habitué au consommateur dGPU par rapport au GPU du centre de données différenciation des expéditions – un dGPU est un dGPU (sauf qu’ils ne le sont pas). »

Ainsi, au final, la part des ventes de GPU discrets d’Intel est restée la même entre les différents trimestres (à 6%), laissant AMD toujours en tête avec 9% du total des cartes graphiques expédiées.

Il est intéressant de noter que lorsque JPR a remodelé ses données, ce morceau de 3 % retiré à Intel vient de se traduire par 3 % supplémentaires en plus de l’avance déjà considérable de Nvidia dans la course aux dGPU. L’équipe verte est passée de 82 % des GPU expédiés à 85 % d’entre eux.

En réalité, ce n’est pas le cas vraiment faire pour une bien meilleure lecture si vous êtes grand sur AMD.

Aucune étiquette pour cette publication.