Actualités IA

IA et tabagisme : stop la cigarette

Photo of author

Publié par Désirée M

Publié le

L’IA et le tabagisme : l’intelligence artificielle va-t-elle remporter le combat ?

En plus de trouver des remèdes aux maladies, l’intelligence artificielle est désormais l’ami qui vous aidera à arrêter de fumer. QuitBot est un chatbot basé sur le LLM développé par Fred Hutch. C’est une application mobile qui intègre un programme de sevrage tabagique scientifiquement validé avec ChatGPT. Il fournit aux utilisateurs un conseiller virtuel à portée de main.

IA et tabagisme : que fait QuitBot ?

QuitBot utilise des stratégies fondées sur des preuves et développées sur la base de plus de 20 ans de recherche par les experts en sevrage tabagique de Fred Hutch. Disponible gratuitement sur les appareils Apple et Android, c’est une appli complète qui utilise un chatbot alimenté par l’IA. Elle fournit aux utilisateurs un soutien personnalisé pour arrêter de fumer.

QuitBot est développée à partir de réponses scientifiquement fondées et approuvées par des scientifiques et des cliniciens expérimentés dans le domaine du sevrage tabagique. L’appli combine des conversations structurées fondées sur des données probantes. Elle guide les utilisateurs tout au long du processus d’arrêt du tabac . QuitBot offre la flexibilité d’une IA spécialement formée pour répondre à leurs questions sur le tabagisme.

L’appli se distingue des autres outils d’aide au sevrage tabagique. Concrètement, elle offre un soutien personnalisé via un appareil mobile. Cela, quel que soit le moment ou le lieu où l’utilisateur a envie de fumer.

En savoir plus sur l’appli

La nicotine est plus addictive que l’héroïne ou la cocaïne. D’ailleurs, le tabagisme tue 8 millions de personnes chaque année dans le monde. De plus, il n’y a pas assez de prestataires de soins de santé pour s’attaquer à cette dépendance.

L’application est gratuite pour les appareils Apple et Android. Elle comprend 32 courtes conversations. Ces dernières couvrent une période de 2 semaines précédant l’arrêt du tabac et de 4 semaines suivant la date d’arrêt. Les discussions portent sur des sujets tels que les motivations d’un fumeur à arrêter, l’identification et la gestion des éléments déclencheurs du tabagisme. Elle concerne aussi la manière de revenir à la normale si l’envie de fumer l’emporte.

QuitBot s’adapte à tout individu et peaufine ses phrases par rapport à sa personnalité. Il revient ensuite vers le client pour, par exemple, lui dire : « N’oubliez pas pourquoi vous arrêtez de fumer. C’est pour votre famille, c’est pour prendre soin de votre corps, etc. » L’appli donne des outils spécifiques pour faire face aux situations qui déclenchent le tabagisme.

Est-ce que QuitBot va révolutionner le monde ?

Les chercheurs de Fred Hutch recueillent actuellement les données d’un essai randomisé portant sur plus de 1 600 utilisateurs de QuitBot. Cela, pour comprendre les performances de l’appli. Les informations préliminaires montrent que les utilisateurs s’engagent plus longtemps que les utilisateurs des précédents outils de sevrage tabagique.

Avec QuitBot, les individus bénéficient d’un accès pratique, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Ils ont aussi une aide à l’arrêt du tabac qui leur permet d’arrêter de fumer avec une assistance fiable.

Aucune étiquette pour cette publication.

Laisser un commentaire