Actualités Hardware

SteamOS sera disponible sur d’autres ordinateurs de poche avant que vous ne puissiez l’installer sur votre PC « parce que pour l’instant, il est très, très adapté à Steam Deck ».

Photo of author

Publié par Sacha

Publié le

« Oh, mec, c’est très haut sur notre liste ».

Où diable se trouve SteamOS ? C’est l’une des principales questions auxquelles j’ai voulu répondre lorsque j’ai rencontré Lawrence Yang et Yazan Aldehayyat de Valve, deux des membres les plus anciens de l’équipe Steam Deck. Comme toujours, la réponse est « bientôt », mais il est intéressant de noter que Valve envisage d’abord de le rendre disponible sur d’autres ordinateurs de poche, avant de le lancer plus largement sur les PC et les ordinateurs portables.

La promesse du système d’exploitation Linux rajeuni de Valve, basé sur Arch, a démontré la puissance du système d’exploitation dédié aux jeux, surtout si l’on pense à ce que Proton a réalisé pour faire fonctionner les jeux Windows dans un environnement Linux. Et depuis le lancement du Steam Deck au début de l’année dernière, une version d’installation générale a toujours été « bientôt » à l’horizon.

Pour être juste, nous avons depuis longtemps des images système que nous pouvons déposer sur des appareils existants, tels que des ordinateurs portables, des ordinateurs de bureau et des grille-pains, mais Valve a toujours dit « Il se peut que cela ne fonctionne pas correctement. SteamOS 3 proprement dit sortira quelque temps après le lancement (du Steam Deck) (et même à ce moment-là, il se peut qu’il ne fonctionne pas sur votre grille-pain) ».

Alors quand aurons-nous SteamOS 3.x en dehors du Steam Deck ?

« Oh, mec, soupire Lawrence Yang, c’est très important sur notre liste, c’est sur notre liste et nous y travaillons. Mais une grande partie des personnes qui rendraient l’installation générale de SteamOS disponible sont les mêmes que celles qui font fonctionner Galileo (Steam Deck OLED).

« Nous espérons que cela se fera bientôt, c’est une priorité pour nous, et nous voulons rendre SteamOS plus largement disponible. Nous commencerons probablement par le rendre plus accessible à d’autres ordinateurs de poche dotés d’une manette de jeu similaire. Ensuite, nous l’étendrons à d’autres appareils arbitraires. Je pense que le plus important est de prendre en charge les pilotes et de s’assurer qu’il fonctionne sur n’importe quel PC. Pour l’instant, c’est très, très adapté à Steam Deck.

L’idée de le faire fonctionner sur d’autres ordinateurs de poche est judicieuse. À l’heure actuelle, ils fonctionnent tous avec des APU AMD, ce qui signifie qu’ils sont tous essentiellement fonctionnant sur le même type d’architecture que la Steam Deck, et ils ont tous le même type de design. Cela signifie qu’ils ont des manettes et des dpads.

Et si Valve peut faire en sorte que des appareils comme le OneXPlayer OneXFly, l’Ayaneo Air 1S ou le ROG Ally fonctionnent sans problème avec SteamOS, alors cela éliminera une grande partie des points de friction de ces appareils principalement basés sur Windows.

« Il y a beaucoup de choses qui doivent être prises en charge », me dit Yang, « mais nous sommes toujours très intéressés par cela. Nous aimerions le voir, en particulier sur tous ces autres appareils portables, comme si nous travaillions avec eux et espérions pouvoir faire fonctionner SteamOS sur eux aussi, parce que nous pensons que c’est une très bonne expérience pour le client. Et nous pensons que plus de gens devraient y avoir accès ».

Pour moi, la « très bonne expérience client » serait la possibilité de faire fonctionner la fonction de reprise rapide de la Steam Deck sur littéralement n’importe quel autre appareil. L’utilisation de la Steam Deck OLED au cours des dernières semaines m’a rappelé à quel point SteamOS est bon.

En attendant, vous pouvez obtenir une expérience similaire à celle de la Steam Deck avec Big Picture Mode, qui utilise essentiellement la même interface SteamOS. Ou, si vous voulez vraiment suivre la voie de Linux, vous pouvez installer l’une des nombreuses distributions différentes qui s’adressent aux joueurs et au matériel de jeu PC dans une mesure plus ou moins grande. PopOS fonctionne relativement bien sur une Razer Blade basée sur une RTX 3080 – avec le ray tracing et le support DLSS – depuis un certain temps, mais je ne m’attends pas à ce qu’il soit capable de se mettre en veille.

Et habituez-vous à apprendre à aimer le terminal, ou au moins à devenir bon à copier et coller du code en lequel vous avez confiance. C’est la méthode Linux, non ?

Aucune étiquette pour cette publication.

Laisser un commentaire